La cité des chimères

001

13705159_1567575843547486_502400235_n

« La nature s’ordonne à sa façon et de bien plus belle manière lorsque l’homme ne s’en mêle pas. »

Auteur : Vania Prates

Année : 2019

Editeur : Snag

Nombre de pages : 448

Histoire : « Le monde tel qu’on l’a connu a disparu. Chaos, misère, famine … Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce qu’ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre.

Dans ce monde proche de l’utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n’a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu’elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui même non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redouté « Confrérie des Sans-loi ».

Entre ruse, savoir, intrigues et faux-semblants, Céleste va devoir changer sa vision du monde. »

000J

Je suis ressortie très mitigée de cette lecture. Premièrement, je n’ai pas accroché avec la plume de l’autrice. Je fais partie de ces lecteurs qui risquent de ne pas accrocher à une lecture si le style d’écriture ne leur plaît pas, et ça a été le cas ici. L’introduction est lente et j’ai commencé à m’ennuyer dès le début. Ensuite, les personnages m’ont laissée de marbre, je n’ai pas ressenti la moindre sympathie pour l’un d’eux. Je les ai trouvé fades, peu attachants, voire même assez clichés. Certains avaient quand même du potentiel, mais je n’ai pas accroché, malheureusement.

Pourtant nous avons droit à un univers utopique et une intrigue assez prometteurs. Mais ça n’a pas prit avec moi. Je n’étais pas à fond dedans, j’ai même dû me forcer pour finir l’histoire et ne pas abandonner en cours de route, en me disant que j’accrocherais peut-être mieux vers la fin du livre. Mais comme vous l’avez sans doute compris, ça n’a pas été le cas. J’ai vu que ce roman avait pourtant eu des notes appréciables, comme quoi, il en faut pour tous les goûts. Après, le roman en lui-même n’est pas mauvais non plus, mais je n’ai pas été transportée par l’histoire. Dommage. Il s’agit du premier tome, je me dis du coup que peut-être que la suite sera plus intéressante ? Mais j’hésite fortement à lire la suite, car je n’ai vraiment pas accroché avec le style, je pense qu’il y a certaines choses à améliorer. Vais-je malgré tout donner une chance à la suite ? Telle est la question.

large (3)012

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s